Massira Keita, Dessin, Wax et Mode

- Alphee-Edwige- Talents - 0 Commentaires

Nous avons découvert Massira Keita au détour d’une page Facebook et nous sommes tombés littéralement sous le charme de ses dessins autour du pagne africain. Nous avons cherché à en savoir plus sur celle qui se cache derrière ses dessins hauts en couleur.

 

Bonjour Massira, nos lecteurs sont impatients de vous connaître. Pouvez-vous vous présenter?

Je m’appelle Massira, je suis française d’origine ivoirienne et je vis à Paris. Actuellement, je suis diplômée en master 2 en communication numérique. Je me définirai comme une personne qui ne saurait se définir. J’ai l’impression de me réinventer tous les jours.

 

Dessin, Wax et Mode, ce sont les trois mots qui représentent votre marque. Pouvez-vous nous en dire plus?

D’abord, le dessin parce que mon travail tourne principalement autour de cette activité. Ensuite le wax et la mode, car mes dessins s’articulent autour de ces deux points. Je fais du dessin numérique grâce à deux outils que sont ma tablette graphique et Photoshop. J’ai toujours baigné dans le dessin, je n’ai pas pu poursuivre mes études dans ce domaine alors je me suis formée seule.

 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Mes sources d’inspiration sont multiples. D’abord mon pays d’origine la Côte d’Ivoire, ensuite les arts visuels et cinématographiques, enfin les ateliers de couture et surtout les pagnes que porte ma mère.

www.ayokah.com massira keita

Vous souvenez-vous de l’histoire de votre premier dessin?

Mon premier dessin aussi loin que je m’en souvienne fut une salopette violette dessinée à la maternelle.

 

Où trouve t-on vos modèles?

Je les commercialiserai dans un futur proche. Cet été je compte ouvrir une boutique en ligne, où mes dessins seront disponibles sur divers supports : coques de téléphone, sac en toile, et sur des tableaux.

 

Par ailleurs, je dessine pour des particuliers sur commande (avatar, bannière, vêtements). Mais pour le moment vous pourrez retrouver mes dessins sur mon blog. J’ai déjà collaboré par exemple avec le Labo ethnik, le salon  qui révèle les jeunes créateurs sur la scène Parisienne.

www.ayokah.com massira keita

Peut-on voir dans vos dessins une envie de mettre l’Afrique à l’honneur?

Totalement. L’Afrique c’est un continent plein de richesses. La mode y est multiple et tellement fascinante.

 

Blog, Facebook, Twitter, Instagram… on peut dire que vous avez su valoriser vos créations grâce aux réseaux sociaux?

Le principal atout des réseaux sociaux est la visibilité qu’elle permet, mais également la proximité avec les personnes qui apprécient mon travail.
L’inconvénient,c’est que certaines personnes peuvent se sentir libres de reprendre vos dessins et de couper et/ou d’effacer votre signature.

www.ayokah.com massira keita

Le portrait chinois de Massira Keita

  • Si vous étiez un pays africain ?

Je serai le Nigéria, pour ses créateurs de mode.

  • Si vous étiez une personnalité africaine célèbre ?

Je serai Lupita Nyong’o, pour sa classe et sa beauté naturelle.

  • Si vous étiez un style musical africain ?

(je n’écoute pas de musique africaine, je suis une fan de rock/punk :/)

  • Si vous étiez un plat africain ?

Je serai un plat d’aloco* d’attiéké* et de poulet, car cela me rappelle d’où je viens, la Côte d’Ivoire.

 

Quel conseil pouvez-vous donner à la jeunesse africaine (de la diaspora ou non), particulièrement à ceux qui souhaite se lancer comme vous et pour qui vous êtes un bel exemple

N’ayez pas peur de vous lancer, de réaliser vos rêves faites-le.
Ô Lecteurs d’ayokah regardez, le bel exemple de la campagne de crowdfunding pour le lancement de la version papier de la bande déssinée La vie d’Ebène Duta, qui a magnifiquement réussi.

 

 

Plus d’infos

Massira Keita sur les réseaux sociaux

– le blog: http://massirawax.wordpress.com/

– Facebook: https://www.facebook.com/KeitaMassira

– Instagram: http://instagram.com/massira_keita

– Twitter: https://twitter.com/Marouck

– Google +: https://plus.google.com/MassiraKeita

 

*Alloco: frites de bananes plantains
*Attiéké: semoule de manioc

 

Commenter

Votre adresse mail ne sera pas publiée.
*indique les champs obligatoires.

*